L’autre château à rôle défensif de la zone est le Château Botestagno, au nord de la vallée Ampezzo, où la route qui accompagne la rivière Boite monte vers le ruisseau Felizon jusqu’au passage Cimabanche. Les fouilles archéologiques suggèrent clairement que Piève a existé comme fortification dès l’époque romaine – en échange presque rien est connu sur les origines du Château Botestagno. Dans le livre "Storia di Cortina d'Ampezzo" de l’historien Giuseppe Richebuono, il est suggéré le fait que la fortification de Botestagno aurait existé dès les temps des invasions barbares.

Botestagno, en allemand – Beutelstein, se traduit par "pierre au-dessus la rivière Boite" et c’est une terrasse inaccessible de trois parts à cause du précipice. La route de Venise à Innsbruck vers l’Allemagne passait en dessous des tours placées à l’époque dans ce château. Les passants devaient payer des taxes pour pouvoir continuer leur route.

Cortina d'Ampezzo

Haut de la page